Qu’est-ce que la transformation digitale ?

Par Camille Cacheux
Publié le 22 juillet 2022
Lecture : 9 min.
5 #Groupe

Pourquoi parlons-nous de transformation digitale et non plus de numérisation ?

Ce néologisme apparut au milieu des années 2010 a pour but de désigner les nouveaux usages directement liés aux nouvelles technologies.

 La transformation digitale marque la rupture avec la simple numérisation ie la traduction numérique d’une pratique documentaire ou process déjà existante.  Elle rend obsolète les usages technologiques segmentés entre le monde physique ou le monde informatique. Elle ringardise les systèmes non connectés (exemple les comptes clients non uniques entre web et magasin ou notre vieux carnet de santé) et disrupte les vieilles industries de biens ou services (Uber, Doctolib, Airbnb…) dans tous les domaines économiques : distribution, industrie, santé…

La transformation numérique a donc des impacts économiques majeurs. Elle déstabilise des modèles économiques établis et crée des « licornes » en quelques années. Elle a des impacts sociétaux en modifiant notre rapport à la consommation et à notre manière de travailler. Elle a finalement des impacts anthropologiques dans notre rapport aux autres via d’autres modes de communications (réseaux sociaux, télétravail, « like »..).

 

Quels sont les enjeux de la transformation digitale ?

L’enjeu principal : s’adapter ou disparaître. 

Il n’est plus à remettre en cause que tous les domaines d’activité doivent travailler leur approche digitale avec leurs clients, leurs usagers ou leurs patients au risque de décevoir, irriter ou perdre le contact.

 La transformation digitale est une révolution industrielle. Elle balaie l’ensemble des domaines économiques comme la révolution industrielle du début du 20ième. Il y avait 2 000 constructeurs automobiles en France à la fin du 19ième et 155 avant 1914 et désormais 2 groupes. Elle fait suite à la révolution numérique qui a balayé des industries comme Kodak ou rendu désuet NOKIA.

Elle fait et défait des rois « pure players » digitaux.

 

Quelles actions doit-on mettre en place pour y parvenir ?

L’irrévocable est donc de faire sa transformation digitale.

Pour se transformer, il faut déjà se connaître soit même. On ne peut changer ce qu’on ne connait pas.

La première pierre de sa transformation digitale est donc de définir son plan de stratégie digitale. Il est la déclinaison de son plan stratégique d’entreprise.  Il faut se faire accompagner pour se poser les bonnes questions :

  • Quelles simplifications m’apporte le digital pour mes clients ?
  • Quels sont les nouveaux usages digitaux qui vont me permettre d’accélérer mon plan stratégique ?
  • Quelles économies me permet le digital pour réinvestir ?

 

Dans ce plan stratégique, il faut hiérarchiser du quickwin ou la construction long terme d’un nouvel outil, de la simplification d’un usage à l’innovation donnant un avantage concurrentiel majeur.

Bien étudié le ROI des actions et gérer dans le temps sa transformation avec une roadmap précise est essentiel.

Il faut savoir cadrer son projet pour vérifier l’adéquation de ses moyens à la cible.

 

Quels sont les pièges de la transformation digitale pour une entreprise ?

Le piège majeur : rater la cible. Selon PWC, 70% des projets digitaux ratent leur cible.

S’ils ratent leur cible c’est qu’ils étaient mal définis. Ils n’ont pas reçu l’adhésion des utilisateurs et le plus souvent du métier à l’intérieur de l’entreprise.

TESTS, AGILITE, INNOVATION

La mode du cahier des charges pour définir son besoin industriel est révolu. Construire pendant 6 mois un cahier des charges pour construire une application dont certains usages seront déjà obsolètes à la mise en production n’a pas de sens. Le cahier des charges manque sa cible car il a 2 principaux défauts : il est exhaustif façon liste au père noël ce que ne sera jamais votre application sinon vous partez pour plusieurs années d’effet tunnel ou vous ne serez jamais en ligne et il est la synthèse d’un consensus entre équipe informatique et métier qui ne satisfait personne.

La co-construction entre métier et informatique est donc essentiel. Notre méthodologie DESIGN SQUAD permet de définir l’essentiel de ce qu’il faut pour la réussite de votre projet digital. Il ne fait pas de consensus mou mais tire la quintessence du projet. Votre projet est maquetté. Il est testé auprès d’utilisateurs, il est validé par le marché. Il est innovant, modulaire et agile avec des perspectives futures d’évolution.

 

Réussir sa transformation digitale

20 ans d’expérience dans les métiers du digital nous ont construit des convictions fortes sur la manière de réussir sa transformation. Nous avons coconstruit avec nos clients ex nihilo des plateformes digitales à forte notoriété et rentabilité.

Nous pouvons vous accompagner dans la transformation digitale de votre entreprise et dans l’amélioration des performances de vos plateformes et applications avec des méthodes pragmatiques et inclusives entre le métier et l’informatique.

 

Contactez nos équipes

 


Vous aimerez aussi

5 #Groupe
Qu’est-ce que la norme ISO27001 ?

Suite à un audit de suivi réalisé en mai 2022, nos certifications ISO 27001 et Hébergeur de Données de Santé (HDS) ont été renouvelées jusqu’en juin 2025.

Lire la suite
5 #Groupe
Protection face aux cyberattaques : êtes-vous plutôt du genre sceptique, hypocrite… ou volontariste ?

Au sujet de la cybersécurité, tout le monde semble désormais d’accord. Au moins sur le constat : le niveau de la cybermenace n’a jamais été aussi élevé.

Lire la suite
FR   |   EN