Health Data Hub, qu’est-ce que c’est ? Coreye Healthcare vous dit tout.

Par Camille Cacheux
Publié le 28 janvier 2020
Lecture : 4 min.
Mis en place par le gouvernement français courant 2019, le Health Data Hub promet de grandes avancées pour l’avenir de la santé. De quoi s’agit-il exactement ?
2 #Santé

Health Data Hub, qu’est-ce que c’est ?

En 2018, le rapport Villani – remis à la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn – avait émis une liste de recommandations concernant l’intelligence artificielle ; abordant les enjeux nationaux mais aussi internationaux. Le gouvernement français, en s’appuyant sur ce rapport et sur le projet de loi “Organisation et Transformation du système de santé”, a décidé la mise en place et le déploiement d’une initiative forte. Au terme de l’année 2019, le ministère de la Santé a annoncé par arrêté ministériel le lancement du Health Data Hub. Voyons ensemble de quoi il s’agit, et à quoi cette mesure va servir…

 

Santé et Intelligence artificielle

Vous vous demandez peut-être en premier lieu le lien qu’il peut y avoir entre la santé et l’intelligence artificielle ? Et bien nous trouvons la réponse dans le contexte très actuel du big data. Tout d’abord, il faut savoir que l’intelligence artificielle (IA) repose sur plusieurs principes. Bien entendu l’algorithmique est fondatrice, mais il faut savoir qu’une IA, pour apprendre, a besoin de se nourrir de données. De beaucoup de données. A la manière d’un cerveau humain, l’IA se rend capable d’apprendre par comparaison ; sans toutefois pouvoir outrepasser les fonctions pour lesquelles elle a été programmée. Et forcément, plus elle aura de données à observer, analyser et comparer, plus elle saura faire des distinctions fines et précises. 

Pour le domaine de la santé en particulier, l’intérêt principal d’un investissement dans ce secteur concerne les avancées qui seront rendues possibles dans la recherche. Certains pays du monde, comme les États-Unis, la Chine ou la Russie, ont déjà investis massivement dans l’IA (santé, aérospatial, banques, production, etc.), et la France, pour rester dans la course, doit permettre à la recherche de disposer des outils de pointe. Ainsi, grâce au Health Data Hub, les chercheurs pourront entraîner bien plus efficacement leurs algorithmes, et ainsi accélérer l’obtention de résultats probants dans le secteur de la santé.

 

Objectifs du Hub

Dans un premier temps, le Hub vise à regrouper et ordonner les données des organismes publics, et prioritairement celles du Système National des Données de Santé (SNDS), instauré par l’article 193 issu de la loi de modernisation de notre système de santé datant de janvier 2016. A terme, il disposera également des informations de l’Assurance Maladie et des hôpitaux français. Cela représentera une matière non-négligeable pour nourrir l’intelligence artificielle des chercheurs dont le projet sera sélectionné.

Parmi les enjeux majeurs du projet, il faut également compter sur l’accompagnement technique des producteurs. Bien entendu, il n’est pas envisageable de laisser les techniciens dans le flou, sans consigne ni directives. Il est ainsi prévu de fournir un accompagnement sur les points suivants :

  • Amélioration de la qualité des données le cas échéant
  • Aide à la compréhension des données
  • Aiguillage sur le potentiel de valorisation
  • Démarches administratives
  • Et même une potentielle participation au financement de développements nécessaires aux projets

 

Enfin, l’initiative se fixe également de promouvoir les actions encourageant au développement et à la montée en compétence des acteurs.

 

Quel intérêt pour les patients ?

 Après nous être intéressés à la mise à disposition des chercheurs, voyons ensemble la valeur qu’il faut accorder au Health Data Hub vis-à-vis des patients. Pour commencer, chaque projet doit être d’intérêt public, c’est un prérequis. Parmi les projets déjà sélectionnés, certains visent par exemple à pouvoir prédire les crises cardiaques ou encore à définir le meilleur modèle thérapeutique pour certains traitements.

Autre point d’intérêt pour les patients, et pas des moindres : la sécurité et la confidentialité des données. Parmi les missions du HDH, il y a donc également l’action d’informer et de permettre un contrôle sur l’utilisation de ses données, par souci de transparence. N’importe qui pourra donc s’opposer à l’utilisation de ses données extraites du système national.

Nous arrivons à la fin de cet article dédié à vous donner un premier niveau d’informations sur le Health Data Hub. Nous espérons que les informations que vous y avez trouvé vous seront utiles.

 


Vous aimerez aussi

2 #Santé
[Webinar] Pourquoi faire un cadrage stratégique et un état des lieux de mon GHT ?

Qui mieux qu’un Hébergeur certifié et spécialiste de l’accompagnement à la certification peut vous aider dans cette démarche ?

Lire la suite
2 #Santé
Le secteur de la santé face aux enjeux de la transformation digitale

La transformation digitale est un mouvement de fond lié à la prise de pouvoir, grâce aux outils numériques ….

Lire la suite