Commencer à mesurer la performance perçue par vos utilisateurs et Google

Par Julien Dogny
Publié le 27 septembre 2021
Lecture : 10 min.
Préambule : cet article rentre dans des détails techniques d'implémentation.
5 #Groupe
OUtil optimisation performance

Depuis la mise en place des Google Web Core Vitals dans l’algorithme de classement des résultats de recherche, Google ne cesse de mettre à disposition des outils permettant de récolter ces informations afin d’améliorer ces indicateurs. Travailler sur leur amélioration permet à la fois de satisfaire Google mais surtout d’améliorer l’expérience utilisateur avec des pages qui se chargent rapidement.

 

Et vous, savez-vous que la performance c’est important ? On vous le rappelle par quelques chiffres.

  • Le temps de chargement d’une page passant de 1 à 3 secondes augmente le taux de rebond de 32%.

 

  • Le temps de chargement d’une page passant de 1 à 6 secondes augmente le taux de rebond de 106%.

 

Les outils de mesure de performance fournis par Google

Analyse de performance avec le CrUX Dashboard

Pour évaluer votre performance actuelle, le premier outil disponible est le CrUX Dashboard. Ce tableau de bord mesure la santé de votre site en répartissant les visites selon leur performance réelle. On y retrouve les indicateurs principaux du Pagespeed Score et des Core Vitals avec le LCP, le FID, le CLS, le FCP et le TTFB. Les données sont alimentées par les navigateurs Chrome des utilisateurs qui ont opté pour la synchronisation des données. Pour que les informations soient disponibles, il faut donc un bon niveau de trafic car l’option n’est activée que sur une partie de vos visiteurs.

Il est possible d’analyser les données par device et par type de connexion et dans le temps avec des compilations tous les mois. Vous n’aurez donc pas une visualisation en temps réel mais sur les mois précédents.

Report LCP

Extrait du CrUX Report, données du mois d’août d’une page d’accueil

 

Performance dans la Google Search Console

A l’annonce de l’arrivée de Web Core Vitals, Google a fait évoluer sa Search Console permettant de répartir les pages selon l’expérience avec trois niveaux : bonne, à améliorer ou mauvaise.

Pour y accéder, votre site doit être relié à la Search Console et vous devez donner des droits à vos utilisateurs. L’avantage est de pouvoir filtrer selon le niveau de l’expérience proposée et de travailler les pages par priorité. Le reporting est mis à jour quotidiennement avec les données à J-2 en agrégant sur 28 jours roulants. Une amélioration mettra donc du temps à apparaître dans cette console.

Extrait search console

Extrait du suivi des Signaux Web Essentiels dans la Google Search Console

 

Analyse de la performance d’une page avec Pagespeed Insights

Avec les 2 premiers rapports, vous pourrez identifier les pages sur lesquelles travailler en priorité. Conseil : commencez idéalement par les pages les plus visitées et avec la moins bonne expérience afin d’avoir un maximum de bénéfices.

Avec Pagespeed Insights, vous obtiendrez la note actuelle d’une page après une analyse par un robot. Il s’agit d’une analyse à un instant donné donc elle peut varier à quelques minutes près (principalement lié au temps de calcul côté serveur). Vous obtiendrez des astuces et préconisations à mettre en place sur votre site pour améliorer l’expérience. Pour chaque action, vous savez quel indicateur sera principalement impacté.

Certaines préconisations ne sont pas simples à mettre en place. Elles peuvent nécessiter des changements de process, de nouveaux développements, des modifications de librairies utilisées etc. A nouveau, il conviendra de prioriser pour obtenir le meilleur résultat en y consacrant peu de ressources.

 

Mise en place des remontées de performance

En synthèse des éléments ci-dessus, vous pourrez regarder en instantané la performance d’une page par un robot ou avoir des informations par agrégation des 28 derniers jours de la performance réelle des visites. Mais alors, comment faire pour obtenir des informations réelles plus rapidement ? En effet, vous venez de mettre en ligne une nouvelle version du site avec de nombreuses améliorations de performance et vous souhaitez en connaître l’impact.

Google met à disposition une libraire permettant de remonter les informations de performance dans vos outils Analytics. Par défaut, le code fourni est compatible avec Google Analytics et des accélérateurs existent pour Google Tag Manager. Il est possible de les modifier pour utiliser d’autres outils comme Matomo. La libraire permet de remonter tous les indicateurs de performance sur le navigateur Chrome mais uniquement certains sur Firefox, Safari ou Internet Explorer.

Pour Google Analytics, les performances sont alors remontées avec des événements personnalisés vous permettant de croiser les données de transformation de votre site avec sa performance.

Afin d’avoir une version compilée des données, nous vous conseillons d’insérer une typologie de page (qui se trouve en général déjà dans votre dataLayer) pour connaître les performances de toutes vos pages listes ou de vos fiches produits par exemple plutôt que de passer par les URLs.

La librairie ainsi que des exemples de code sont disponibles sur le Github officiel de Google Chrome.

 

Pour aller plus loin dans l’analyse de la performance de votre site

Les outils proposés permettent un premier niveau d’analyse de la performance et elle se fait par page de votre site. Pour mesurer la performance de certains éléments clés comme l’ajout au panier, le changement d’un mode de livraison ou plus généralement, un scénario sur votre site, vous devrez vous outiller. De même, si les problématiques de performance viennent principalement du code de votre plateforme (appels d’API, accès base de données, …), des outils de profiling sont alors nécessaires pour descendre d’un niveau dans la couche de votre applicatif web.

Pour améliorer la performance de manière ROIste, il est plus simple de s’attaquer aux améliorations « front » dans un premier temps avant de s’attaquer à l’amélioration des temps serveur qui nécessite plus d’expertise.

Nos équipes et nos partenaires peuvent vous accompagner dans cette démarche permettant d’améliorer l’expérience utilisateur, vos taux de transformation et ainsi d’atteindre vos objectifs.

Si vous souhaitez un peu d’aide sur la mise en place de ces mesures et d’un tableau de bord de suivi, n’hésitez pas à me contacter.

Me contacter via LinkedIn


Vous aimerez aussi

5 #Groupe
Design Squad
Comment prévoir vos roadmaps digitales 2022 et aligner vos enjeux dans les équipes grâce à la Design Squad

La Design Squad est une équipe multi expertises dédiée. Cette équipe utilise la méthode de Design Thinking avec les outils qui lui sont propres tel que le design sprint.

Lire la suite
5 #Groupe
Quelques conseils pour rendre votre site plus accessible

Rendre un site accessible, c’est se soucier de rendre son site consultable par les personnes atteinte d’un handicap. Mettre en place les bonnes pratiques leur permet d’utiliser votre site et bénéficie à l’expérience générale du site et son positionnement sur les moteurs de recherche.

Lire la suite
FR   |   EN