Bilan du Cyber World Clean-Up Day chez Pictime Groupe

Par Claire Pichard
Publié le 2 avril 2021
Lecture : 4 min.
1484,6 Go : c’est le volume libéré sur l’ensemble de nos serveurs et applications à l’occasion du Cyber World Clean-Up Day. Cet événement mondial vise à la fois à préserver la planète et à sensibiliser à l’empreinte environnementale du numérique. Du 15 au 19 mars 2021, les collaborateurs de Pictime Groupe se sont mobilisés pour faire le ménage sur les données stockées dans le cloud : boîtes mail, serveurs communs, groupes Teams, SharePoint, intranet…
5 #Groupe
bilan CWCUD

Pourquoi s’être lancés dans cette démarche du Cyber World Clean-Up Day ?

Pour Frank Flipo, co-fondateur de Pictime Groupe,

« En tant qu’entreprise impliquée depuis 2016 dans des engagements RSE, c’était pour nous à la fois naturel et important de participer à ce mouvement mondial. En effet, l’un de nos engagements est celui de réduire l’impact énergétique de nos solutions de cloud.

Participer à ce projet signifiait d’abord réduire effectivement notre empreinte, en effaçant nos déchets numériques, et être ainsi dans l’action vis-à-vis de nos engagements RSE.

Ce mouvement était également l’occasion de sensibiliser et fédérer les collaborateurs de Pictime Groupe autour d’une action collective pour la planète. »

Laurent Zannier, Directeur des Process et du Système d’Information, a contribué au mouvement avec son équipe. « C’est important de faire le tri de nos données régulièrement. Chaque fichier stocké occupe de l’espace disque, consomme de l’énergie inutilement, et cela peut entraîner l’achat de nouveaux équipements pour stocker plus. Supprimer les données obsolètes, en plus de réduire la pollution, permet d’économiser les coûts de fonctionnement de ces ressources supplémentaires ».

Julien Dogny, Customer Performance Manager, avait l’habitude d’organiser le World Clean-Up Day dans sa ville. « Pour moi, c’est important qu’en tant qu’entreprise actrice du numérique, Pictime Groupe contribue avec ses collaborateurs à cette démarche visant à réduire son empreinte écologique. C’est la raison pour laquelle je me suis impliqué dans le mouvement, en supprimant mes données inutilisées ».

 

Comment la démarche a-t-elle été mise en place au sein de Pictime Groupe ?

Pour Julien, la première étape était le nettoyage de sa boîte mail :

« lorsque j’ai vu qu’elle pesait 10Go, j’ai compris qu’il était nécessaire de mener un grand ménage ! Anciens mails, pièces jointes volumineuses, vieux mails automatiques de reporting… J’ai divisé son poids par 2. J’ai aussi profité de cette semaine pour faire du tri dans mes dossiers, mon téléphone et ma boîte mail personnels. J’ai particulièrement pris conscience de l’impact environnemental de mes données ».

L’équipe de Laurent cherchait chaque jour les informations des espaces disques utilisés pour tenir quotidiennement au courant les collaborateurs des gains sur les différents espaces de stockage.

Le résultat est quantifiable en Go, et a également été communiqué en utilisant des équivalences en CO2. Nos 1484 Go libérés équivalent ainsi à 28 873 kg de Co2, c’est-à-dire :

🚗 149 601 km en voiture
🗑 134 293 kg d’ordures ménagères
🚰 218 734 849 litres d’eau du robinet
🍔 3 977 repas avec du bœuf

 

Quelles sont vos impressions à la suite de ce mouvement ?

Julien Dogny – « J’ai réellement pris conscience de la problématique du stockage de données inutiles et je vais m’obliger à présent à ne pas conserver de documents obsolètes. De même, je n’envoie plus de pièces jointes mais des liens vers des fichiers stockés sur Teams, ce qui est plus facile d’utilisation, en plus d’être une solution moins polluante. »

Laurent Zannier – « Nous avons eu de bons résultats au sein de Pictime Groupe, avec un gain de volume important. Il serait intéressant de trier données et documents au fil de l’eau, pour que nos dépenses en termes de stockage correspondent à notre besoin réel. En plus, trier au fur et à mesure permet de retrouver plus facilement les contenus que l’on cherche : ce n’est que du positif. »

Frank Flipo – « Je suis fier que Pictime Groupe ait participé à cette démarche, et les résultats nous montrent que les collaborateurs se sont impliqués. C’était naturel pour nous de participer et de sensibiliser les collaborateurs, dans la continuité du volet environnemental de nos engagements RSE. »


Vous aimerez aussi

5 #Groupe
Quelques conseils pour rendre votre site plus accessible

Rendre un site accessible, c’est se soucier de rendre son site consultable par les personnes atteinte d’un handicap. Mettre en place les bonnes pratiques leur permet d’utiliser votre site et bénéficie à l’expérience générale du site et son positionnement sur les moteurs de recherche.

Lire la suite
5 #Groupe
Comment adapter sa démarche data & marketing post Covid ? [Replay]

[Replay Webinar] Le cadrage e marketing est une étape qui permet de placer l’utilisateur au centre de la réflexion et d’analyser l’existant en vue de construire une roadmap

Lire la suite
FR   |   EN